BandeauGris

ACCUEIL

ACTUALITE

PETITIONS DE SOUTIEN

PETITIONS GENERALES

POUR NOUS CONTACTER

LE CEFED SE PRESENTE

HISTOIRE DU CEFED

ASSEMBLEE GENERALE

LIENS

INFOS
PRATIQUES

PAGES CULTURELLES

wp87cda0cd.gif
wpe5dbd120.gif

Pétitions générales
que le CEFED vous appelle à signer

Nous exigeons la suppression du ministère de l'Identité nationale et de l'Immigration

www.gif

La création d’un ministère chargé de l'Immigration et de "l'Identité nationale" a introduit dans notre pays un risque d'enfermement identitaire et d'exclusion dont on mesure, chaque jour depuis deux ans et demi, la profonde gravité.

Pdf.gif

Le Collectif « Non à EDVIGE », dont des membres déposeront des recours en annulation
des décrets incriminés devant le Conseil d’Etat, demande :
- Le retrait des deux décrets du 18 octobre 2009.
- La soumission au débat parlementaire de toute nouvelle création de fichier de police.
- L’abandon du fichage des mineurs dans tout fichier fondé sur la seule présomption.
- L’abandon du fichage de l’origine ethnique, même déguisée sous une autre appellation.
- La préservation des droits syndicaux et politiques, de la liberté de pensée et d’expression, y compris
pour les personnes exerçant dans un cadre professionnel « sensible ».
L’importance des problèmes identifiés justifie une mobilisation citoyenne

www.gif
Pdf.gif

Contre les nouveaux fichiers « EDVIGE », je signe toujours !

Autres pétitions générales

Non à l'ouverture d'un camp d'internement des étrangers !

FUTUR CENTRE DE RETENTION DU MESNIL-AMELOT:
La construction du nouveau centre de rétention du Mesnil-Amelot (77) est quasiment achevée. L’ouverture est prévue dans quelques semaines. Avec 240 places de rétention, ce centre sera le plus grand de France. Il s’ajoutera au premier centre de rétention du Mesnil-Amelot de 140 places.
L’entrée en fonction de ce véritable camp marque une nouvelle étape de ce que les associations de défense des droits des migrants ont qualifié depuis 2004 d’industrialisation de la rétention. D'exceptionnel, l'enfermement des personnes en situation irrégulière devient peu à peu un mode

www.gif

Non à la politique du pilori

Les plus hautes autorités de l’Etat ont fait le choix de jeter à la vindicte publique des catégories entières de population : Gens du voyage accusés comme les étrangers d’être des fauteurs de troubles, Français d’origine étrangère sur lesquels pèserait la menace d’être déchus de leur nationalité, parents d’enfants délinquants, etc.
Nul, pas plus les élus de la nation que quiconque, n’a le droit de fouler au pied la Constitution et les principes les plus fondamentaux de la République.

www.gif
Pdf.gif

Droit de vote pour tous les résidents étrangers dès 2014

"Monsieur le président de la République,
Nous vous demandons d’engager le processus de révision constitutionnelle permettant d’instaurer le droit de vote et d’éligibilité pour nos concitoyen(ne)s résident(e)s étranger(e)s aux élections locales, dès les municipales de 2014.
Cet impératif d’égalité et de démocratie est urgent !

wp73cad53b.gif

"Le nouveau gouvernement a choisi la continuité avec l’ancien : la politique d’expulsion des camps de « Roms » étrangers continue de plus belle. Aux mêmes motifs.
Avec à peu près les mêmes mots, les mêmes images. Avec les mêmes présupposés et les mêmes conséquences. À commencer par l’ethnicisation de familles issues de lieux et d’histoires multiples, qui ne se reconnaissent pas nécessairement de destin commun, sauf celui auquel on les assigne : le cercle vicieux de la misère et de l’exclusion.
Cela, nous ne voulons, nous ne pouvons pas l’accepter. ...

Roms : la commune humanité bafouée

Pdf.gif

"Le collectif Français-es -/ Étranger-e-s pour l’égalité des droits lance une pétition pour exiger une modification du CESEDA et du code du travail attribuant aux étrangers vivant en France un titre de séjour unique, stable, avec droit au travail, renouvelable de plein droit.
La pétition est proposée à la signature des étrangers, premiers concernés, dans les foyers et les permanences d’accueil, ainsi qu’aux citoyens qui veulent que la loi change.

Une seule vie, un seul titre de séjour

www.gif
Pdf.gif

Le CEFED et à la LDH reçoivent l’ordre de la Mairie d'Evreux d’évacuer leur local d’accueil.
Par une lettre reçue le 30 octobre 2014, le Maire d’Évreux exige que la Ligue des Droits de l'Homme (LDH)-section d’Évreux et le Collectif Étrangers - Français pour l’Égalité des Droits (CEFED) – ASTI d’Évreux, quittent le local d'accueil mis à leur disposition par la mairie d’Évreux depuis septembre 2001.
Cette décision non argumentée et non assortie de proposition de relogement, nous met devant un fait accompli et fait apparaître cette décision comme arbitraire.
Un local est indispensable pour l'accueil et le soutien de nombreuses personnes.
L'activité de nos deux associations profite à toute la population sans discrimination de toutes sortes.
Nous vous appelons à signer cette pétition pour exiger que le Maire d’Évreux continue, comme ses prédécesseurs, à mettre à disposition un local pour la LDH et au CEFED afin que ces deux associations poursuivent leurs activités citoyennes.

La municipalité d’Évreux doit continuer de mettre à disposition un local pour la LDH et le CEFED

Pdf.gif
www.gif

+ de 870 signatures

Plus de 10 000 mort-e-s au large de Mayotte

LE VISA BALLADUR TUE ! Abolissons-le !

wpb346175c.gif

http://petitionvisaballadur.wesign.it/fr

wp3a3fe763.gif